Le vent s’infiltre dans mes chairs, je cours, je respire sur un banc, je sais pas où je vais mais le vent le sait Il répète sans cesse ses invectives… Il faut tu dois… , j’étouffe, voyance par mail gratuite, Ça va éclater… Il faut tu dois… Alors je cours plus vite, je tombe, je m’écorche les genoux, je ressemble à une petite fille épouvantée Un mauvais film.