Je criais de toutes mes forces sans être capable d’entendre le moindre son de ma voix Tout ce dont j’étais conscient, c’est que je cherchais à savoir où j’étais, et pourquoi j’y étais, voyance par mail,  Mais je ne cherchais absolument pas à en sortir Je n’en avais même aucune envie Le temps passait dans la solitude et la monotonie les plus totales, un temps lourd et pénible nettement plus réel que le temps dans les rêves.