Notre vie serait, - non pas l’absence, parce que Benjamin garde sa place -, mais la modification de l’autre monde Notre vie serait l’exacte continuité de nos heures ensemble,  voyance amour, au lycée Quotidien somptueux avec les provisions à engranger pour l’hiver notre tanière à brosser pour chasser la poussière le bois à ramasser pour nous chauffer les livres à cacher juste pour voir si tu les trouves, et sans humeur, mes farces Alors, quand Romance ne t’inspirera plus ni amour ni mépris, quand l’idée de la quitter ne te fera plus mal, quand ses efforts chaque jour dureront vingt-quatre heures, que malgré cela tu voudras me rejoindre, tu me demanderas