les buissons avec sa débroussailleuse De temps en temps, il s’arrêtait pour s’éponger et en profitait pour hurler « Ah le salaud !!! » en pensant à Charles Cela lui faisait du bien Le soir, voyance gratuite par mail, bien qu’épuisé, il eut la force d’aller voir son cousin pour lui dire ce qu’il pensait de son heureuse initiative d’avoir accepté un tel travail… et de le laisser le faire seul Mais j’irai avec toi demain, ne t’en fais pas. À nous deux, tu verras, ça ira vite.